23/09/2017

L'atelier de Ghislaine n°48

(Participation à l'atelier de Ghislaine, via notre amie Colette)


Je suis là à regarder par la fenêtre.
les feuilles des arbres, s'envolent au vent d'automne.
L'été est parti en vacances. Il reviendra l'an prochain, pour notre plus grand bonheur.
Les bras levés, j'implore le ciel et je prie que l'hiver ne vienne pas trop tôt, enneiger l'horizon.
Un oiseau fend le ciel et je ne vois plus qu'une ombre qui disparaît à mon regard.
Sans déraisonner, je voudrais que l'automne, prennent des allures de printemps.
Cela semble difficile, mais pourquoi pas ?
Ne faut-il pas rêver un peu ?

Être là, tout simplement à contempler par ma fenêtre, les feuilles des arbres prendre feu.
Puis tout à coup j’aperçois de nouveau, l'oiseau ou peut-être est-ce un autre, qui se pose sur une branche et se met à siffler un air de printemps, alors que l'automne est arrivé en fanfare.
Mes bras accoudés sur le rebord de ma fenêtre, je prends plaisir à l'écouter.
Comme je voudrais qu'il reste là, jusqu'à ce que l'hiver pointe le bout de son nez, mais je sais que ce serait déraisonner de le penser.
Comme tiré de ce rêve éveillé, j'entends un bruit et me retourne. J'aperçois une ombre qui glisse sur le mur de mon salon. Ce n'est qu'Arthur, mon siamois qui prenant ombrage, d'être ainsi délaissé, a voulu se faire remarquer pour attirer mon attention.

Il est 16h, je n'ai plus de cigarettes, je vais descendre jusqu'à mon bureau de tabac en bas de la rue, pour aller me réapprovisionner. Il est temps, je suis déjà en manque...

4 commentaires:

  1. Mille bravos Jean-François ! Superbe texte, que le tien !!!
    J'♥ beaucoup ! Bon après-midi suivi d'une agréable soirée !
    Amitiés♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureux que ça vous plaise. Ce n'est qu'un petit texte sans prétention.
      Bonne soirée à toi aussi chère Colette !

      Supprimer
  2. beau texte... si ce n'est la cigarette (lol)
    En Bretagne on disait qu'il y avait 2 saisons : les "mois noirs" et les "mois clairs" ; les mois noirs commencent le premier novembre et les mois clairs le premier mai... gardons donc encore l'été les jours à venir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la cigarette, c'est l'un de mes nombreux vices. Que voulez-vous on ne se refait pas.
      Quant aux mois "clairs" et "sombres", je ne connaissais pas, mais c'est rassurant d'être encore en été.

      Supprimer

Des mots doux, d'autres amers. Pourquoi pas. L'essentiel est de demeurer dans la bienséance qui sied aux gens bien élevés. Merci !