13/11/2017

#09#

Dans le futur, on achètera des bébés comme on achète des cuisines et de la hi-fi. D'ailleurs les cliniques d'achats d'enfants, se trouveront à l’intérieur de grandes galeries marchandes.

*

Lorsque je serai vieux, on remplacera mes membres et mes organes, pendant que ma voiture aéro-dynamique, sera en révision, juste à côté.

*

- Dis maman, à Noël, est ce que je pourrais avoir un Albertadromeus Syntarsus ? Il a l'air mignon.
Eh oui, dans le futur, on sera capable de ressusciter des espèces éteintes grâce à de l'ADN reconstitué.

6 commentaires:

  1. je crains fort que ça ne soit plus de la science-fiction... hélas pour les bébés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réalité a dépassé la fiction avec la GPA et la PMA. C'est le meilleur des mondes promis par Huxley.

      Supprimer
  2. Ah le changement... Dans notre vieux monde, nos idées sont bien vieilles... Ce changement a bien commencé, mais seuls les gens aisés le contrôlent, les autres le subissent... Le marché des organes, des enfants, des véhicules autonomes ou volants est en cours... Je me répète les uns contrôlent, les autres subissent...
    L'humanité quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toujours mon cher Gilles, seule une minorité dirige le monde et dirigera celui du futur en notre nom et soi-disant pour notre bien et notre mieux-être. Il nous faudra créer quelques îlots pour pouvoir s'échapper de ce paradis qui ne sera rien d'autre qu'un enfer.

      Supprimer
  3. Ah! Je me vois tout à fait avec un Albert machin dans mon salon. Il a l'air vraiment sympa. :-) Qu'allons-nous devenir? Vaste question mais j'ai foi en l'être humain. Coûte que coûte. Bises alpines et très enneigées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux pour toi. Moi je n'y crois plus. Je pense que l'espèce humaine telle qu'on l'a connue est en voie d'extinction. Peut-être que je me trompe ? J'aimerais autant. L'avenir nous le dira.
      Bises normandes sous le soleil et le froid. Ça change de la pluie et du vent d'hier.

      Supprimer

Des mots doux, d'autres amers. Pourquoi pas. L'essentiel est de demeurer dans la bienséance qui sied aux gens bien élevés. Merci !